Home » Accueil » Funérailles de votre animal » Les solutions funéraires pour votre animal de compagnie

Les solutions funéraires pour votre animal de compagnie

Les propriétaires d’animaux de compagnie, en France, sont tenus de se conforter à la loi même lors de cet instant tout autant redouté qu’inévitable qu’est le décès de son compagnon de vie depuis plusieurs années.

Pour les animaux de plus de 40kg, vous n’aurez malheureusement pas d’autre choix que de passer par votre vétérinaire et le service d’équarrissage de votre localité !

Effectivement, pour des animaux de compagnie d’un poids au moins égal à 40 kg, la loi ordonne l’usage de cette technique barbare qu’est l’équarrissage et personne ne peut s’en déroger même si, pour votre animal préféré vous avez du mal à imaginer cette solution.

Heureusement, la majorité de nos animaux de compagnie échappent à cette législation du fait de leur poids inférieur à 40kg, dans ce cas vous aurez plusieurs opportunités beaucoup plus respectueuses pour un adieu digne de ce nom :

 

Enterrer son animal

L’inhumation, soit dans un cimetière pour animaux, encore trop rares en France, nécessitant un budget conséquent avec le coût d’enfouissement, la concession (renouvelable de 1 an à 20 ans), la taxe d’inhumation ainsi que l’achat d’une dalle et d’un cercueil, nous vous fournissons la liste de ces cimetières sur cette page : cimetières animaliers de France

Soit l’inhumation chez vous si vous êtes propriétaire d’un terrain ou jardin mais sous certaines conditions légales. Jusqu’à fin 2019 la loi vous autorisez de manière claire à enterrer votre chat ou chien sous certaines conditions en vous disant où et comment mais depuis cette date il semble qu’elle soit devenue assez floue en la matière en ne faisant plus référence à l’inhumation animale.

Il vous fallait creuser un trou d’au moins 1 mètre vingt centimètres de profondeur situé à un minima de 35 mètres d’un habitation, voie publique, puits ou source d’eau. Enfin il vous fallait recouvrir la dépouille de votre animal de chaux vive.

Cette méthode se révèle être une solution de plus en plus utilisée et désirée étant à la fois économique, respectueuse et vous permettant de faire votre deuil dans le temps.

C’est aussi pour vous permettre de dire adieu dignement votre animal que nous vous proposons une variété de cercueils animaliers adaptés aux tailles de votre défunt compagnon de vie, aux goûts et budgets du plus grand nombre.

Nous vous invitons à visiter notre boutique en ligne !

Deuxième option très prisée :

 

l’Incinération

Si votre animal décède à votre domicile, vous pourrez contacter directement une société d’incinération (que vous pourrez trouver par les pages jaunes ou par votre mairie), assister à la cérémonie pour une incinération individuelle et pour les budgets les plus modestes faire pratiquer une incinération collective donc moins couteuse.

Selon votre choix, vous pourrez emmener les cendres de votre ami mais pour cela, vous devrez impérativement être muni d’une urne funéraire.

Attention, rares sont les sociétés d’incinération proposant des urnes adaptées à des animaux de petite et moyenne taille !

AmisForever.com vous propose de vous reporter à notre page dédiée aux volumes d’urnes funéraires par rapport aux poids de votre compagnon (cliquez sur le lien) et… vous propose une collection d’urnes adaptée à l’incinération d’animaux de compagnie dans notre boutique : urnes funéraires pour animaux

Dans le cas d’un décès en clinique vétérinaire, le vétérinaire vous proposera de signer une convention d’incinération en passant par un prestataire affilié à ce dernier qui prendra en charge toutes les opérations.

De moins en moins demandé mais malgré tout une réelle option :

 

La naturalisation

Vous devrez passer par les services d’un taxidermiste qui fera toutes les opérations nécessaires pour vous restituer une dépouille dans une position presque naturelle.

Cette option est cependant très couteuse et de nos jour jugée morbide mais pour les animaux de petite taille, vous permet de garder près des yeux, pour de longues années, votre ami.

Lire aussi notre article sur “Mon chien est mort ..que faire ? ”

Laisser un commentaire