Home » Accueil » Vivre avec son animal au quotidien » Mon chat est constipé : que faire ?

Mon chat est constipé : que faire ?

chat constipé
Votre chat souffre de constipation : voici quelques signes qui ne trompes pas : il fait des allers-retours plus fréquents dans sa litière sans réussir à déféquer et s’il y parvient, les crottes sont bien plus petites et plus foncées que d’habitude et particulièrement sèches. Ou alors il refuse d’aller dans sa maison de toilette, il la renie complètement car il l’associe depuis peu à de la souffrance, son ventre est gonflé et dur.

Mon chat est constipé : quand dois-je m’inquiéter ?

Dès lors que la constipation dure plus de 2 jours, une visite « en urgence » chez le vétérinaire s’impose. En effet, plus vous agissez vite, plus vous limitez les risques de complication et d’aggravation, et donc d’intervention chirurgicale. Il faut donc prendre rapidement au sérieux les premiers symptômes avant que cette constipation ne se termine en occlusion intestinale.
Il est également possible que la constipation de votre chat soit la conséquence d’une autre pathologie. Là encore, l’avis d’un vétérinaire est primordial.

Quelles sont les causes de la constipation et que faire pour éviter qu’un chat soit constipé ?

Une alimentation non adaptée

Il se peut que vous ayez changé la nourriture de votre chat, et qu’elle ne lui convienne pas. Il est même possible qu’il fasse une réaction à sa nourriture habituelle. En cas de constipation chronique, il faut donc changer ses habitudes alimentaires. Vous pouvez opter pour des croquettes conçues pour les chats constipés. Ou pour des pâtées pour chats, plus humides, qui stimulent le transit intestinal. Ces aliments pour chats sensibles sont plus riches en fibres.

Un manque d’activités physiques

Tout comme pour nous, les humains, l’activité physique est primordiale. Il est connu, et reconnu que le transit est amélioré lors d’exercices physiques. Une trop grande sédentarité ralentit le transit de votre chat, et peut être à l’origine d’une constipation. C’est d’autant plus vrai pour les chats sédentaires, qui vivent en appartement. Incitez-le à bouger régulièrement. Jouez avec lui, tout simplement ! En plus, ce sera bon pour son moral et pour diminuer son stress.

Une déshydratation

La déshydratation assèche les selles, qui par là même, ne peuvent plus être évacuées. Il est donc important que votre chat s’hydrate de façon suffisante et régulière. S’il mange des croquettes, vérifiez bien que le niveau d’eau de sa gamelle diminue tous les jours. Si votre chat n’aime pas boire, comme beaucoup de chats, n’hésitez pas à investir dans une fontaine à eau. Ou à passer quelque temps des croquettes à une alimentation humide.

Une obstruction liée à une boule de poils

C’est l’une des principales causes de la constipation ou de vomissements chez le chat. À force de se lécher, votre chat avale ses poils que s’agglutinent et forment un amas de poils. Ces boules de poils, appelées trichobézoards, ralentissent ou altèrent considérablement le transit. Soit votre chat parvient à les vomir, soit elles peuvent occasionner une occlusion. Afin d’éviter ou de limiter ces complications, brossez votre chat régulièrement ou donner lui de la levure de bière pour limiter la chute de poils.

L’âge

L’âge est facteur aggravant de la constipation. Le métabolisme est ralenti, leur activité physique aussi, et il est fréquent que les chats seniors soient plus constipés que les chats plus jeunes. Il est bon de savoir qu’il existe aussi des laxatifs pour chats et/ou des compléments alimentaires pour faciliter ou déclencher le transit.

Un bac à litière pas suffisamment entretenu

Un chat a besoin que son bac à litière soit toujours le plus propre possible. Si vous ne l’entretenez pas suffisamment, il peut refuser d’y aller. Il se retient, ce qui peut occasionner un blocage des selles. Chaque chat a son niveau d’exigence… Globalement, les chats savent exprimer leur degré de tolérance…

Le stress

Le stress, un changement d’environnement, de routine, un voyage, peut aussi être à l’origine de la constipation. Nous le savons tous, les chats n’aiment pas le changement. Réconfortez votre chat en vous occupant beaucoup plus de lui. Un chat a toujours besoin d’être rassuré. Pour les chats stressés, des produits déstressants à base de phéromones peuvent les apaiser.

Une maladie sous-jacente

Votre chat peut avoir une maladie plus grave. C’est pourquoi, en cas de constipation prolongée, il est important d’amener votre chat malade chez le vétérinaire.

Que retenir si votre chat est constipé?

Comme nous l’avons vu, des mesures ou gestes simples peuvent vous aider à prévenir la constipation de votre chat. Toutefois, il ne faut pas se mentir. Dès lors que la constipation perdure plus de 2 ou 3 jours après avoir tenté les mesures préconisées, une visite chez le vétérinaire s’impose. Tout au moins pour éliminer les pathologies plus graves. Mais rassurez-vous ! Dans une grande majorité de cas, après une visite chez le vétérinaire, votre chat retrouvera très vite le chemin de sa maison de toilette !