Home » Accueil » Vivre avec son animal au quotidien » Adoption chien ou chat : les secrets pour une adoption réussie

Adoption chien ou chat : les secrets pour une adoption réussie

adoption chien chat

Quand un chien ou un chat sort d’un refuge il est souvent adulte aussi il est important de connaître quelques règles de base de l’adoption pour lui éviter un retour difficile et douloureux à la case départ dans les jours qui suivent.
Il arrive en effet trop souvent que des adoptants ramènent leur animal qu’ils viennent d’adopter au refuge pour animaux dès le lendemain ou quelques jours seulement après parce que l’animal ne s’adapte pas, fugue, n’est pas propre, est trop bruyant ou encore se révèle agressif.

Il est important de garder à l’esprit qu’un chat ou un chien est avant tout un être vivant qu’il faut respecter , aussi on ne peut pas attendre de lui qu’il s’adapte à un environnement ou à des personnes totalement inconnues en quelques heures seulement.

Quand on adopte un animal il faut faire preuve de patience car l’animal qu’on adopte a un passé et un vécu que l’on ignore parfois totalement et l’on ne peut pas attendre de lui qu’il s’adapte et comprenne qu’il est chez lui en quelques instants seulement. Pour lui il s’agit d’un grand changement et il faut être compréhensif.
Même si vous l’avez retiré du refuge où il se trouvait il y avait quand même ses habitudes et s’était habitué aux bénévoles qui le soignait. Il vous faut donc respecter un temps d’observation durant lequel il ne faudra pas trop le solliciter. A ce sujet si vous avez des enfants il est important de les sensibiliser à cela en leur demandant surtout de veiller à laisser leur nouveau compagnon tranquille les premiers temps.

Les premiers jours après l’adoption

Que ce soit pour un animal adulte, agé ou un jeune les règles à respecter sont identiques :
Pour un chien durant au moins deux semaines il faudra le promener en laisse et si vous avez un jardin le garder sous étroite surveillance car c’est à ce moment là qu’il peut être tenté de fuguer ne sachant pas encore qu’il est chez lui ou révéler certains aspects de son caractère.
Ensuite il est important de poser dès le départ en douceur des interdits. Ne jamais vous énerver et employer la violence ou les coups pour vous faire obéir, cela ne servirait à rien.
Il vous faudra sans doute répéter plusieurs fois les mêmes choses mais à forces de persistances vous y arriverez ! Par exemple si dans une ancienne famille il pouvait monter sur le lit il lui faudra un peu de temps pour qu’il comprenne que chez vous c’est interdit mais il finira par intégrer vos nouvelles règles, tout est affaires de patience…

Pour les cours d’éducation en revanche attendez quelques semaines pour les mettre en place, pour que votre chien ou chat vous obéisse il faut en effet avant tout qu’un lien s’établisse entre lui et vous pour qu’il ait envie de vous obéir.

La découverte de son nouvel environnement

Les premiers jours cantonnez le dans une seule des pièces de la maison, au calme. Si il se précipite immédiatement sous un meuble laissez le faire. Il a besoin d’observer ce qui se passe autour de lui et son nouvel environnement pour prendre ses repères. Ne le sollicitez pas trop et déposez lui à manger. Enfermez vous dans la pièce avec lui sans faire de bruit. Il finira alors par sortir de sa cachette pour découvrir ce qui l’entoure, restez alors calme et immobile et laissez le renifler tout en lui parlant doucement et calmement.

Petit à petit vous pourrez lui donnez accès aux autres pièces de la maison en laissant ça et là les portes ouvertes pour qu’il visite à son rythme son nouveau lieu de vie mais laissez lui toujours la possibilité de se réfugier dans un endroit qui le tranquilise : en haut d’une armoire ou sous un meuble.

Pour l’accès au jardin ou à l’extérieur allez y là aussi doucement et sortez avec lui les premières fois en laissant la porte d’entrée ouverte afin qu’il puisse retourner sur ses pas pour se sécuriser. Si c’est le cas et qu’il court vite se cacher à l’intérieur vous pouvez considérer que son intégration est réussie car cela signifie que sa nouvelle maison est pour lui synonyme de refuge.

Le comportementaliste animalier

Si des problèmes surviennent ou que l’adoption se passe mal n’hésitez pas à faire appel à un comportementaliste animalier qui saura vous donner de bons conseils à mettre en place .
En voulant parfois trop bien faire ou en étant pas assez strict il peut arriver que l’animal prenne le dessus sur vous et veuille imposer sa loi parfois même en se montrant agressif . Cela peut être facilement rectifié en quelques jours avec quelques méthodes à mettre en place ( par exemple lors des repas).

En tout cas il est important d’en parler pour faire le maximum pour que l’adoption de votre chien ou de votre chat soit une belle réussite et que vous restiez désormais l’un pour l’autre compagnon pour la vie